Scripter, programmer


  • ven. 25 septembre 2015
  • Humeur
  • 3.0 min read

Il y a quelques mois, Jon Hudson, ingénieur réseau chez Brocade, a présenté un discours très intéressant au Network Field Day 9 sur le sujet de la programmabilité en réseau.

Durant la conversation (qui vaut vraiment le coup d'être vu), une question de John Herbert de MovingPackets.net a été posée : "Les ingénieurs réseaux deviendront-ils des programmeurs?". La réponse de Jon Hudson a suscité les applaudissements de l'audience :

"Le problème que j'ai avec cette affirmation est que la majorité des ingénieurs réseaux que je connais, moi y compris, savent comment coder. Nous avons fait des études dans ce domaine et nous avons choisi de ne pas le faire." – Jon Hudson

“The trouble I have with that statement is, most network engineers I know, like myself, we know how to code. We went to school for it, and we chose not to.” – Jon Hudson

Il ne faut pas oublier en effet qu'il y a une différence fondamentale entre scripter, écrire des outils d'administration et programmer.

Le script, c'est le petit programme qu'on écrit à l'école pour s’entraîner. "Calculer les années bissextile pour les 300 prochaines années", ou "Parcourir les lignes de ce fichier et effectuer X traitements sur cette ligne". C'est fun, souvent pratique, mentalement stimulant et facile à réutiliser. Il résout un problème spécifique et peu facilement être dupliqué ou modifié pour résoudre un autre problème. Par contre la plupart de ces scripts sont fragiles, peu efficaces et souvent non sécurisés.

Je ne suis pas du tout développeur mais du peu que je sache, écrire un programme, pour moi, ça ressemble à: "La fonction recevra en entrée un pointeur vers un vecteur contenant une valeur qui doit être validée par rapport au contenu du dictionnaire. Chaque exception durant l’exécution de la routine doit être gérée. La fonction doit retourner un pointeur à la fonction appelante qui va référencer un nouveau vecteur contenant la valeur calculée de l'espace de nom de la fonction appelée. Documenter le code en détail et démontrer que le code rédigé s’exécute en utilisant le moins de demande d'allocation mémoire."

Ce que je viens d'écrire est sans doute un ramassis de n'importe quoi mais c'est environ a ce niveau là que je décroche de la programmation et que mon intérêt pour cette compétence se réduit à peau de chagrin. Il me semble que le scripting et la programmation sont 2 choses bien différentes que certaines personnes ont tendance à mélanger.

Ainsi, quand on nous assène qu'en tant que sysadmin ou ingé / technicien réseau on DOIT savoir coder, je suis plutôt d'accord, surtout à l'heure du Software Define Network, Software Define Storage ou plus globalement du Software Define Datacenter et de l'hyperconvergence des infrastructures. On pourra toujours tout faire à la main, que ce soit en ligne de commande ou via une GUI, mais quand on travail dans un système distribué possédant des APIs, il est bien plus facile d'utiliser un script (qui a dit Python?) ou des outils comme Puppet/Ansible/Salt. Attention cependant à la sémantique. Coder (écrire du code) ce n'est pas la même chose que programmer (écrire un programme).

Il est important, quand on travail dans l'IT, de savoir scripter. Il y a plein de tâches répétitives, ennuyeuses qu'on souhaite automatiser au maximum. Il y aussi plein d'autres tâches plus rapide à faire à la main et parfois difficile à automatiser. Pour résumer, construisez votre script quand celui ci vous permet de faire votre tâche plus vite, mieux et moins cher tout en évitant que le code soit instaurer comme nouvelle religion de l'IT. Si vous avez besoin d'une scie, utilisez une scie. Si vous avez besoin d'une scie sauteuse pour mieux scier, construisez votre scie sauteuse mais faite attention de ne pas devenir un constructeur de scie sauteuse qui a oublié comment scier.