Remboursement de licence Windows 8 sur portable ASUS - Episode 2


La vertu de la patience

Suite et fin de ce premier article sur la procédure de remboursement de licence Windows de mon nouveau portable. Il m'a fallu patienter quelques temps avant de devoir les relancer pour savoir où en était la procédure.

J'avais en effet envoyé mon dossier complet par email le 26 Juillet. Le 28 Août, n'ayant toujours aucune nouvelles, je leur ai envoyé ce mail de relance :

Bonjour, Je me permets de revenir vers vous concernant cette demande de remboursement. Je vous ai envoyé les documents il y a un petit peu plus d'un mois et je n'ai pas reçu de nouvelle de votre part. Pouvez-vous me dire quel est le délai généralement constaté dans le traitement de ces dossiers? Cordialement,

Et le jour même, je recevais cette réponse de leur part :

Bonjour monsieur,

Je vous remercie.

Je vous joins maintenant en pièce jointe, le formulaire pré rempli que vous devrez vérifier, dater puis signer et me le retourner en retour de ce mail s’il vous plaît.

En vous souhaitant une bonne journée,

Le jour même, je leur renvoyais le document, toujours par email, rempli et signé. Le 17 Septembre, mon dossier montait enfin en compta.

Bonjour monsieur,

Je vous remercie.

Je remonte votre document au centre de comptabilité.

En vous souhaitant une bonne journée,

Et le 10 Octobre, j'ai enfin reçu mon virement de 42€.

Bilan de l'opération

D'après cette petite expérience, le remboursement de licence Windows chez Asus ce fait plutôt facilement. Pas besoin de renvoyer le PC. Il faut juste leur écrire assez rapidement (au max 3 semaines après l'achat) et être assez patient.

J'ai lancé la procédure le 16 Juillet et reçu le virement le 10 Octobre. Il a donc fallu environ 3 mois pour aller au bout de l'opération.

asus-ACF-COA

Je me suis tout de même heurté à un petit problème lors du premier démarrage de la machine. Je souhaitais démarrer sur l'OS Windows afin pouvoir refuser le CLU. Il est impossible de refuser le CLU. Vous ne pouvez que l'accepter. La seul solution a été de rebooter le PC (hard reboot via le bouton Power).

Il ne faut surtout pas démarrer sur la partition Windows. Ceci risque d'activer la licence de l'OS, son remboursement devenant alors impossible.